Recevoir la newsletter
tel +33 4 75 88 38 52
google
facebook

La Trans’Ardèche à VTT

DESCRIPTIF SÉJOUR

Une randonnée à VTT pour découvrir les richesses et la diversité du territoire ardéchois. Sept étapes saisissantes à travers le Parc Naturel Régional des Monts d’Ardèche ; des sommets reculés du Vivarais aux profondes gorges de l’Ardèche. Un séjour dédié aux amateurs de grands espaces et d’authenticité.

RANDONNÉE

Randonnée accompagnée en VTT.
Bagages transportés en véhicule.

DURÉE

7 jours en VTT / 6 nuits ou 5 jours en VTT / 4 nuits selon les dates. Parcours en 4 et 5 jours à d’autres dates sur demande pour les groupes.

GROUPE

à partir de 5 personnes

NIVEAUX

Étapes de 30 à 60km, entre 550m et 1600m de dénivelée positive par jour.

  • OLYMPUS DIGITAL CAMERA
  • Randonnée dans les Monts d

La Trans’Ardèche est une randonnée itinérante à VTT qui traverse les monts d’Ardèche du nord au sud par sa dorsale volcanique et cévenole pour atteindre les plateaux calcaires de l’Ardèche méridionale, en passant par les contreforts du massif du Tanargue. Cette terre de contraste, longtemps restée secrète, nous dévoile sa forte identité et son authenticité à mesure de notre escapade à vélo travers ses grands espaces naturels préservés.

Depuis la vallée de l’Eyrieux, nous accédons au pays des sucs volcaniques où se dresse le plus haut sommet du massif : le Mont Mézenc. Les pâturages d’altitude nous rappellent que nous cheminons sur un territoire agricole vivant. Le passage aux sources de la Loire au pied du célèbre Mont Gerbier de Jonc donne une dimension emblématique à cette aventure à vélo.

La traversée se poursuit dans les parties les plus reculées et sauvages du Parc Naturel Régional des Monts d’Ardèche. Accrochés aux vallées encaissées, des hameaux isolés et pittoresques mais robustes résistent aux assauts du temps. Notre progression aérienne sur les lignes de crêtes est jalonnée de points de vue dégagés qui offrent des panoramas aussi profonds que saisissants. L’imposant massif du Tanargue nous dévoile ses chemins où il arrive de devoir céder la place à des troupeaux de moutons transhumants.
La corniche du Vivarais est dévalée sur des sentiers parfois séculaires ; aux paysages de landes succèdent ceux des châtaigneraies et bientôt ceux des oliviers. Les gras sont atteints et avec eux les senteurs des forêts et des garrigues méridionales. Nous pénétrons dans la réserve naturelle des gorges de l’Ardèche pour un final somptueux qui se termine devant ce monument façonné par les forces de la nature : le Pont d’Arc.

Cette randonnée à vélo est conçue pour offrir une découverte de la diversité et des richesses des Monts d’Ardèche par une pratique de l’activité VTT en harmonie avec ce cadre naturel unique.

les-points-forts-de-la-rando

Points Forts de la rando

> La grande traversée de l’Ardèche du Nord au Sud.
> Une découverte du Parc Naturel Régional d’Ardèche récemment labellisé Geopark par l’Unesco.
> Passage par les trois sites les plus réputés d’Ardèche : le Mont Gerbier de Jonc, le Bois de Païolive et le Pont d’Arc.
> Des hébergements confortables et une cuisine du terroir ardéchois.
> Départ à moins de 2H de la gare la plus proche.
> Un parcours adapté aux VTT à assistance électrique et possibilité d’en louer.

Parcours VTT en 7 jours :

J1- La vallée de l’Eyrieux

Au départ du Cheylard, nous empruntons une ancienne voie ferrée jalonnée d’ouvrages d’art remarquables. L’Eyrieux qui alimentait de nombreux moulinages sera notre repère pour rejoindre Saint Agrève. Du mont Chiniac qui domine la bourgade nous profiterons d’un panorama sur les vastes étendues verdoyantes des plateaux du haut Vivarais que nous ne tarderons pas à atteindre. C’est à proximité du lac de Devesset que nous passerons notre première nuit.
30 à 35km de rando VTT, +800 m à +900 m de dénivelée positive, -200 m de dénivelée négative

J2- Au pays des sources et des volcans

Aux confins de la Haute Loire et de l’Ardèche, nous pénétrons dans un géosite unique où les sucs, volcans phonolitiques ressemblant à de gros pains de sucre, se succèdent sous nos yeux. Bientôt, l’imposant Mont Mézenc se dresse sur notre chemin. Son sommet (1753 m) constitue le point culminant de notre itinéraire et du massif ardéchois.
La tradition de l’élevage de bovins aujourd’hui labélisée par une AOC et le glacial vent local ‘la Burle’ façonnent les paysages pour leur donner des allures de steppe. Le Mont Gerbier de Jonc avec sa silhouette incomparable semble déjà à notre portée. Avant de goûter aux sources de la Loire, le sentier en corniche du cirque des Boutières nous rappelle que la rupture entre le plateau et les vallées est brutale.
C’est au pied du Mont Gerbier que nous passerons cette 2ème nuit.
50 à 60km de rando VTT, +1100 m à +1400 m de dénivelée positive, -800 m à -1200 m de dénivelée négative

J3- Au cœur de la montagne ardéchoise

Nous poursuivons notre progression en direction des secteurs les plus reculés du parc naturel. Les paysages ouverts du plateau des sucs avec leurs imposantes fermes laissent place à des vallées profondes et secrètes aux versants desquels s’accrochent d’étonnants hameaux. C’est à une croisée de chemins, tout près de la ligne de partage des eaux entre l’Atlantique et la Méditerranée, que nous terminons cette étape.
45 à 55km de rando VTT, +1300 m à +1600 m de dénivelée positive, -1100 m à -1300 m de dénivelée négative

J4- Les vallées cévenoles

Nous rejoignons la corniche du Vivarais cévenol. C’est à l’approche de Montselgues que le Mont Lozère nous offre son plus majestueux profil. Les vallées cévenoles se succèdent dans un large horizon. Nous plongeons au coeur de l’une d’elle pour passer la nuit dans l’un des plus beau village d’Ardèche perché sur son éperon de schiste : Thines.
40 à 50km de rando VTT, +650 m à +850 m de dénivelée positive, -1200 m à -1600 m de dénivelée négative

J5- Descente vers l’Ardèche méridionale

Le levé du soleil à Thines est somptueux. Nous regagnons la corniche du Vivarais cévenol, point de départ de la longue descente vers la partie méridionale de cette Ardèche qui n’en finit pas de nous surprendre. Nous nous engageons dans un sentier muletier à travers des châtaigneraies en terrasse encore exploitées. Du granite au grès en passant par les formations schisteuses, c’est finalement sur le calcaire du bois de Païolive que nous finirons cette journée.
40 à 50km de rando VTT, +750 m à +900 m de dénivelée positive, -1000 m à -1300 m de dénivelée négative

J6- Des gorges du Chassezac à celles de l’Ardèche

Nous nous aventurons dans les gras autour de Casteljau qui abritent des vestiges du dolménisme vieux de centaines de milliers d’années. Le franchissement du col de la Cize nous ouvre l’accès à la réserve naturelle des gorges de l’Ardèche. Nous cheminons au cœur de forêts méditerranéennes aux senteurs de cades et aux couleurs de chênes verts. Nous passerons la dernière nuit de ce séjour à l’aplomb des gorges de l’Ardèche…
40 à 50km de rando VTT, +550 m à +800 m de dénivelée positive, -500 m à -650 m de dénivelée négative

J7- La découverte du Pont d’Arc

Nous poursuivons notre cheminement sur le plateau des gorges, de belvédères en belvédères où le fameux Pont d’Arc, monumentale arche naturelle creusée par l’Ardèche, se dévoile peu à peu. Grandiose !
35 à 45km de rando VTT, +550 m à +800 m de dénivelée positive, -600 m à -750 m de dénivelée négative

 Parcours VTT en 5 jours :

J1- La vallée de l’Eyrieux

Au départ du Cheylard, nous empruntons une ancienne voie ferrée jalonnée d’ouvrages d’art remarquables. L’Eyrieux qui alimentait de nombreux moulinages sera notre repère pour rejoindre Saint Agrève. Du mont Chiniac qui domine la bourgade nous profiterons d’un panorama sur les vastes étendues verdoyantes des plateaux du haut Vivarais que nous ne tarderons pas à atteindre. C’est à proximité du lac de Devesset que nous passerons notre première nuit.
30 à 35km de rando VTT, +800 m à +900 m de dénivelée positive, -200 m de dénivelée négative

J2- Au pays des sources et des volcans

Aux confins de la Haute Loire et de l’Ardèche, nous pénétrons dans un géosite unique où les sucs, volcans phonolitiques ressemblant à de gros pains de sucre, se succèdent sous nos yeux. Bientôt, l’imposant Mont Mézenc se dresse sur notre chemin. Son sommet (1753 m) constitue le point culminant de notre itinéraire et du massif ardéchois.
La tradition de l’élevage de bovins aujourd’hui labélisée par une AOC et le glacial vent local ‘la Burle’ façonnent les paysages pour leur donner des allures de steppe. Le Mont Gerbier de Jonc avec sa silhouette incomparable semble déjà à notre portée. Avant de goûter aux sources de la Loire, le sentier en corniche du cirque des Boutières nous rappelle que la rupture entre le plateau et les vallées est brutale.
C’est au pied du Mont Gerbier que nous passerons cette 2ème nuit.
50 à 60km de rando VTT, +1100 m à +1400 m de dénivelée positive, -800 m à -1200 m de dénivelée négative

J3- Au cœur de la montagne ardéchoise

Nous poursuivons notre progression en direction des secteurs les plus reculés du parc naturel. Les paysages ouverts du plateau des sucs avec leurs imposantes fermes laissent place à des vallées profondes et secrètes aux versants desquels s’accrochent d’étonnants hameaux. C’est à une croisée de chemins, tout près de la ligne de partage des eaux entre l’Atlantique et la Méditerranée, que nous terminons cette étape.
45 à 55km de rando VTT, +1300 m à +1600 m de dénivelée positive, -1100 m à -1300 m de dénivelée négative

J5- Descente vers l’Ardèche méridionale

Les vallées cévenoles se succèdent dans un large horizon. Les hêtraies sapinières disparaissent au profit des grandes étendues de landes à genêt et bruyère. C’est à l’approche de Montselgues que le Mont Lozère nous offre son plus majestueux profil.
La corniche du Vivarais cévenol est le point de départ de la longue descente vers la partie méridionale de cette Ardèche qui n’en finit pas de nous surprendre. Nous nous engageons dans un sentier muletier à travers des châtaigneraies en terrasse encore exploitées. Du granite au grès en passant par les formations schisteuses, c’est finalement le calcaire des gras que nous atteignons à hauteur de Casteljau. Les gorges du Chassezac nous accompagnent jusqu’au terme de cette étape.
Environ 55km de rando VTT, +700 m de dénivelée positive, -1700 m de dénivelée négative

J5- Des gorges du Chassezac à celles de l’Ardèche

Nous nous aventurons dans les gras autour de Casteljau qui abritent des vestiges du dolménisme vieux de centaines de milliers d’années. Nous rejoignons Vallon pont d’Arc par des sentiers qui nous conduisent non loin de la Grotte Chauvet. Le final est à la hauteur de l’aventure accomplie avec l’arrivée devant cette monumentale arche naturelle creusée par l’Ardèche. Grandiose !
35 à 45km de rando VTT, +700 m de dénivelée positive, -600 m à -750 m de dénivelée négative

Dates et Prix

DATE DEPART- DATE RETOUR PRIXSTATUT
dim 06 Mai 2018 - sam 12 Mai 2018
795 €
Ouvert
dim 10 Juin 2018 - sam 16 Juin 2018
795 €
Ouvert


Départs assurés pour toutes les dates à partir de 5 personnes

Parcours en 4 jours et 5 jours possible sur demande pour les groupes à partir de 5 personnes :
Trans’Ardèche 5 jours / 4 nuits : 635 €
Trans’Ardèche 4 jours / 3 nuits : 515 €
Nous consulter pour les dates.

Location de VTT

Vous pouvez louer un VTT all mountain pour ce séjour auprès d’Amc7 – Ardèche Vélo. Les réglages de la position et des suspensions sont effectués par le moniteur.

Tarifs pour les 7 jours : VTT 190 €, VTT à assistance électrique 240 €.
Tarifs pour les 5 jours : VTT 150 €, VTT à assistance électrique 190 €.
Tarifs pour les 4 jours : VTT 125 €, VTT à assistance électrique 160 €.

Le prix comprend :

Le transport en navette au point de départ, les transferts des bagages, l’accompagnement par un moniteur de VTT, l’hébergement en pension complète du dîner du lundi au déjeuner du vendredi, les taxes de séjour.

Le prix ne comprend pas :

Le vélo, les matériels et les équipements nécessaires à l’activité, le transport pour se rendre au lieu de rassemblement, votre assurance personnelle, l’assurance annulation et les assurances optionnelles, les boissons en dehors des repas, les dépenses personnelles et les suppléments non prévus au programme, les éventuelles nuitées supplémentaires avant ou après l’itinérance en vélo.

AVERTISSEMENT

Le parcours peut être modifié pour des raisons de sécurité, de météorologie ou d’événements indépendants de notre volonté. L’accompagnateur et l’équipe logistique mettront toujours tout en œuvre pour apporter la meilleure solution, même en modifiant le parcours.

NIVEAU DE LA RANDONNÉE A VÉLO

Les kilométrages et dénivelées de chaque étape sont donnés à titre d’information et sont adaptés par l’accompagnateur en fonction du niveau du groupe.
L’intégralité de la randonnée est accessible à toute personne pratiquant régulièrement le VTT et disposant d’un niveau technique et d’une condition physique intermédiaires. Les étapes de 3 à 7 heures de vélo par jour sont entrecoupées de pauses et d’un arrêt déjeuner. Le rythme est calé pour un avancement groupé. Vous transporterez dans votre sac à dos vos affaires personnelles pour la journée, vos boissons et votre repas.
La majorité du parcours est située en moyenne montagne (au-dessus de 800 m d’altitude) et demande une condition et un équipement adaptés à ce relief marqué et à une météo capricieuse.
Les chemins forestiers roulants alterneront avec des sentiers aux passages techniques. Des terrains très différents se succèderont sur le tracé avec les changements de géologie et de végétation.

LES HÉBERGEMENTS

Les gîtes d’étape et les auberges sélectionnés pour leur accueil chaleureux et leur cadre agréable occupent des bâtisses de caractère situées dans des hameaux typiques. Les hôtes disposent des services spécifiques liés à l’activité VTT et à l’itinérance. Les chambres de 2 à 6 places ont des couchages confortables et des sanitaires privatifs. Une connexion à internet par WIFI est en accès libre dans chaque hébergement.

LES REPAS

Tous les repas sont cuisinés par les hôtes et adaptés aux dépenses liées à l’activité. Les menus variés et copieux mettent en avant les plats régionaux et les produits maisons. La cuisine de terroir est accompagnée de breuvages locaux servis à discrétion. Les repas de midi, préparés le matin par les hébergeurs, seront transportés individuellement et pris sous forme de repas froid lors de la pause-déjeuner.

LOGISTIQUE ET ASSISTANCE DURANT LA RANDO

La logistique et l’assistance sont assurées par Ardèche Vélo ou des prestataires sélectionnés par Ardèche Vélo. Les transports des biens et des personnes s’effectuent en minibus équipé d’une remorque vélos de grande capacité. Les transferts des bagages entre les hébergements sont effectués par véhicule. L’assistance n’est pas permanente. En cas de nécessité, un véhicule peut transporter une personne en difficulté entre deux hébergements.

QUEL VTT POUR CETTE RANDONNÉE ?

Le VTT de randonnée

Votre vélo doit être éprouvé, fiable et en parfait état de ‘roulage’. Votre sécurité et la progression du groupe en dépendent. N’hésitez pas à le faire réviser par un vélociste si nécessaire. Nous recommandons pour cette traversée montagneuse un VTT tout suspendu de gamme all-mountain avec de préférence une tige de selle télescopique. Le parcours est ouvert et adapté aux VTT à assistance électrique.

Le VTT à assistance électrique

Un VTT à assistance électrique est un vélo classique tout terrain auquel ont été ajoutés :
– un moteur électrique (puissance maximum de 250W) situé dans la roue avant ou arrière ou dans le pédalier.
– une batterie qui apporte en moyenne une autonomie pour des randonnées à vélo à la journée.
– un boîtier de commande sur le guidon du vélo et qui permet à l’utilisateur de moduler son assistance, de connaître son kilométrage…

Donc avec un VTT à assistance électrique je ne pédale plus ? Non, la législation du VAE (Vélo à assistance électrique) stipule que le moteur n’est qu’une assistance au pédalage. L’utilisateur doit donc toujours assurer la rotation du pédalier pour activer l’assistance électrique du vélo, mais l’effort à fournir notamment dans les côtes est bien sûr largement allégé.

COMMENT S’EQUIPER ?

Vos effets personnels doivent tenir dans un sac de voyage ou une valise.

Les équipements spécifiques à l’activité :

  • Un casque de VTT homologué, des gants et des lunettes
  • Des vêtements adaptés à la pratique de la randonnée en VTT (maillot, short/cuissard, chaussures, coupe-vent) et au climat de montagne (manchettes, jambières, imperméable, veste thermique)
  • Un sac à dos (environ 20 litres) avec protection pluie
  • Des bidons ou une poche à eau
  • Un éclairage (pour les tunnels)
  • Un multi-outils, des chambres à air et un kit de réparation de crevaison
  • Les pièces et l’outillage spécifique à votre vélo (patte de dérailleur, plaquettes de frein, maillon rapide de chaîne, rayons)
  • Un lubrifiant pour transmission
  • Des couverts, un gobelet, et une boite type ‘Tupperware®’ pour les paniers repas
  • En cas de traitement médical, il est conseillé de vous munir d’une pharmacie personnelle et de vos ordonnances

ENCADREMENT

Le séjour est encadré par un moniteur cycliste titulaire du brevet d’état et membre de l’équipe d’Ardèche Vélo. Au-delà de sa fonction de guide, l’accompagnateur partagera ses connaissances des territoires traversés et vous fera découvrir des particularités parfois ancestrales. Au cours de la randonnée, des consignes collectives et des conseils individualisés seront apportés par le moniteur sur les réglages, les positions et les techniques de pilotage. Le moniteur a l’entière responsabilité du groupe, il prendra toutes les décisions nécessaires à la conduite du groupe en sécurité. De part sa connaissance des parcours et des terrains, il est en mesure d’adapter l’itinéraire en fonction du niveau de pratique des participants et des conditions météorologiques.

ENVIRONNEMENT

L’équilibre écologique des territoires que nous traversons est très sensible. Pour la protection des sites, soyez respectueux des milieux traversés. La randonnée se déroule principalement dans des secteurs reculés de la montagne ardéchoise. Cet isolement, qui donne à l’itinérance son attrait, réduit sensiblement la densité de services dans les villages traversés. Médecins, pharmacies et commerces y sont souvent absents ou non permanents. De même, les réseaux de téléphonie mobile ne couvrent pas l’ensemble du massif. En cas d’urgence familiale, vous pourrez toujours être contacté par l’intermédiaire de notre intendant.

OÙ SE LOGER ?

Si vous arrivez la veille

Nous pouvons vous communiquer les adresses des hébergeurs à proximité de Maisonneuve. Nous vous conseillons de réserver préalablement.

Si vous souhaitez prolonger le séjour

Nous pouvons vous prolonger les nuitées au gîte de la dernière étape et vous proposer des randonnées accompagnées ou en liberté dans les Cévennes ardéchoises au départ du gîte.

ACCÈS

Si vous venez en voiture :

Rassemblement à 10h30 au magasin de cycles AMC7 situé sur la D104 à Maisonneuve (commune de Chandolas 07230). Ralentissez dans la traversée de Maisonneuve, le magasin donne sur la route et est très visible (présence de vélos de location sur le trottoir).

Renseignements pour votre itinéraire :

– depuis la vallée du Rhône

Autoroute A7 sortir à Montélimar. Prendre direction Aubenas par N102 puis direction Alès par D104. Maisonneuve est sur la D104 à 30 km d’Aubenas en direction d’Alès.

– depuis la côte méditerranéenne

Autoroute A9 sortir à Nîmes. Prendre direction Alès par N106 puis Aubenas par D104. Maisonneuve est sur la D104 à 40 km d’Alès en direction d’Aubenas.

– depuis le massif central

Autoroute A75 rejoindre Aubenas par Le Puy en Velay ou Mende (N88 et N102). A Aubenas, prendre direction Alès par D104. Maisonneuve est sur la D104 à 30 km d’Aubenas en direction d’Alès.

Les voitures seront stationnées dans un emplacement réservé à proximité du magasin.

Si vous venez en train

Arrivée en gare TGV de Valence avant 13 heures. Cet horaire tient compte des horaires des grandes lignes SNCF. Le transport entre la gare TGV de Valence et Le Cheylard (point de départ du séjour) est assuré par la navette Ardèche Vélo.

En fin de séjour, la navette Ardèche vélo vous conduira à l’arrêt de bus le plus proche qui vous emmènera jusqu’à la gare TGV de Valence. Les autocars SNCF Rhône Alpes effectuent cette liaison (ligne 76). Les vélos sont pris en charge à bord des cars sur réservation 48 heures à l’avance. Horaires et tarifs sur www.ter.sncf.com/rhone-alpes.

CHOISIR SA SAISON

Notre produit est programmé d’avril à novembre.

Le printemps : Avec un temps généralement très doux, le printemps offre une palette de couleurs incomparables, en particulier avec la floraison des genêts et des bruyères de mi-mai à mi-juin.

L’été : En été (mi-juin à fin août), les périodes de grosse chaleur sont assez courtes et plutôt concentrées sur le mois d’août. La chaleur estivale est tempérée par l’altitude et les secteurs les moins élevés du circuit sont parcourus à l’ombre des châtaigniers. Les orages et les pluies sont plutôt rares. A cela s’ajoutent de longues soirées sur les agréables terrasses des gîtes.

L’automne : La première quinzaine de septembre est plus douce, avec souvent du beau temps très stable avant le début des fortes pluies cévenoles (vers le 20 en général). Les champignons et les premières châtaignes font leur apparition. Toussaint est la période où les couleurs d’automne flamboient.

ORGANISATION DE LA RANDONNÉE

La Trans’Ardèche est une randonnée conçue et organisée par Ardèche Vélo, bureau de moniteurs cyclistes basé à Chandolas. Le séjour est commercialisé par l’agence Chemin Faisant (habilitation tourisme n°HA007990001 et immatriculation Atout France n°IM007130002). Cette randonnée bénéficie du label Accueil du Parc Naturel Régional des Monts d’Ardèche.